Restaurant Le Richmond

Gianfranco Schifano, le tout nouveau chef du restaurant Richmond à Montréal, qui a connu un parcours extraordinaire dans le monde de la cuisine. Schifano provient d’une famille italienne de restaurateur. Il a eu la chance de grandir entouré de ce qui est rapidement devenu sa passion. Son père possédait quatre restaurants en Sicile, ce qui lui a permis de plonger dans le monde de la cuisine après sa formation dans une école hôtelière.

Jeune et ambitieux il décide à 19 ans de déménager vers la Ville Lumière, où il a la chance de découvrir la cuisine française avec un mentor distingué, M. Alain DuCasse, grand chef parisien étoilé à trois reprises par le guide Michelin pour la qualité de sa cuisine. Il travaillera ensuite avec Frédéric Robert au restaurant Grande Cascade, également distingué d’une étoile Michelin, ainsi qu’au restaurant de renom le Bellagio.  Suite à cela, il retournera à sa terre d’origine à 28 ans, afin de travailler au restaurant Cracco à Milan avec le grand Chef Carlo Cracco, primé deux fois de l’étoile Michelin. Cependant, son désir d’accumuler les expériences le ramène à Paris à 31 ans, afin qu’il y ouvre son premier restaurant, le Scibetta.

Par la suite, ses pas le guideront vers le Maroc où il s’engagera dans le projet du restaurant Boccaccio, auquel il travaillera durant plus de 6 ans à diriger une équipe de 10 cuisiniers. Son expérience sera forte enrichissante et lui permettra de faire des rencontres sensationnelles. Il aura d’ailleurs la chance de rencontrer à maintes reprises le grand Chef Heinz Beck qui, séduit par sa cuisine, lui remettra le prix des 70 meilleurs restaurants pizzeria à travers le monde en 2018. C’est également à cette occasion qu’il fera connaissance de Luc Laroche qui aura su le charmer à l’idée de venir s’installer à Montréal. Lorsqu’on a demandé à Gian Franco ce qui lui a réellement poussé à faire le saut vers l’Amérique française, il a commenté qu’avant tout « c’est pour l’enrichissement ».

Son parcours n’a pas toujours été facile, malgré sa forte capacité d’adaptation il reconnaît que le monde de la cuisine exige beaucoup de rigueur et de discipline étant donné que le travail se fait toujours sous pression. Ses expériences internationales lui auront cependant permis de trouver sa niche, la cuisine française italienne, qui selon lui se ressemblent sur plusieurs points par leur côté méditerranéen et dans leur utilisation de l’assaisonnement.

Lorsque questionné sur ses méthodes pour développer un menu, le Chef Schifano nous a donné tout d’abord il étudie la clientèle pour ensuite construire la carte à partir des produits de la saison. Cette façon de faire lui aura permis de laisser sa trace et d’avoir la reconnaissance qu’il mérite partout où il s’est impliqué au cours de sa carrière.

Jérémie Beaulieu