Marie Houzeau joue un rôle prépondérant dans la lutte contre l’homophobie et les préjugés au Québec. Depuis 2005, elle œuvre à titre de directrice générale du GRIS-Montréal, un organisme qui vise à démystifier l’homosexualité et la bisexualité au sein de la société et à orienter toute personne qui en manifeste le besoin vers les ressources appropriées. Dès son arrivée à la tête de l’organisme, la parité des sexes au sein de l’équipe des bénévoles a été au cœur de ses préoccupations. Elle peut dire fièrement aujourd’hui qu’en seulement 10 ans le nombre de femmes intervenantes au GRIS a plus que triplé.

On retrouve chez Marie Houzeau une femme ouverte et sensible qui cherche à améliorer le monde dans lequel elle évolue avec un esprit visionnaire et inclusif. Avant de devenir la directrice générale du GRIS-Montréal elle y travaillait à titre de bénévole, dévouant son temps, son écoute et son humanisme. Cette belle histoire n’allait pas terminer de sitôt alors que rapidement elle deviendra une personne ressource précieuse pour l’organisation.

Dès son entrée en poste, elle fera preuve d’un leadership mobilisateur en adoptant des mesures encourageant la participation des femmes de façon à assurer une réelle mixité au sein de l’équipe. Elle prendra également l’initiative de favoriser l’intégration de membres issus de la diversité culturelle et d’élargir le spectre d’intervention de l’organisme pour y inclure le thème de la bisexualité.

Loin de travailler en vase clos, elle mise sur le développement de partenariats et d’actions communes fondés sur des objectifs partagés. On peut ainsi dire que c’est en grande partie grâce à l’excellence de son travail que l’organisme prendra de l’ampleur si rapidement.

Marie Houzeau s’est beaucoup investie dans la transmission de savoirs. Tout au long de sa carrière, elle a encadré de nombreux stagiaires ; le conseil d’administration du GRIS-Montréal compte notamment 60 % de jeunes âgés de moins de 35 ans. Elle a également dirigé la publication du livre L’art de la discussion structurée : 100 applications concrètes pour une nouvelle génération de leaders. Avant de s’impliquer auprès de l’organisation GRIS, elle collaborait avec plusieurs congrégations religieuses de femmes en offrant des formations portant sur le leadership et la gestion de projets, ainsi qu’en proposant une planification stratégique rigoureuse au sein de ces communautés. De plus, elle aura marqué le cœur et le parcours de plusieurs coopérants internationaux en leur offrant des formations en leadership et en relations égalitaires au sein de divers pays, tels que le Bénin, le Honduras et l’Algérie.

Maintenant largement reconnue au sein de la communauté LGBTQ, elle est souvent invitée à participer à des colloques au Québec ou à l’étranger. Au fil des années, elle deviendra une référence incontournable au sein de la société civile, mais aussi auprès des commissions scolaires et des instances gouvernementales. C’est la raison pour laquelle elle sera récipiendaire de la Médaille de l’Assemblée nationale du Québec en 2016, prix destiné à souligner sa contribution exceptionnelle au sein de la lutte pour la défense des droits des personnes LGBTQ et contre l’homophobie. Voilà une femme mobilisée en faveur d’un monde égalitaire et inclusif!

JérémieBeaulieu

Fonds du Canada pour les périodiques | Canada Periodical Fund
Ministère du Patrimoine canadien | Departement of Canadian Heritage

Gouvernement du Canada / Government of Canada