Dinah Oliel

Business Montréal

Dinah Oliel

Donner sans compter son temps, voilà un principe qui décrit bien Dinah Oliel. Comptant maintenant plus de 25 ans de bénévolat au service des femmes et des filles de Montréal au Y des femmes de Montréal,  selon elle le bénévolat est tout simplement une source de vie et de bien-être.

Avocate à la tête de son propre cabinet, Dinah Oliel rencontre des bénéficiaires ayant des besoins juridiques afin de leur offrir généreusement son expertise une demi-journée par semaine à la clinique d’information juridique. C’est en toute humilité qu’elle me raconte que le don de soi a toujours été au cœur de ses valeurs familiales depuis son enfance.

Il va sans dire que d’être bénévole pour un même organisme pendant une si longue période n’est pourtant pas un mince accomplissement ! De plus, le défi demeure constant alors que les questions juridiques qui y sont traitées touchent souvent des domaines variés, tels que le droit de l’immigration, du travail, de la famille et du logement, pour n’en citer que quelques-uns. Compte tenu des honoraires souvent très élevés dans le domaine juridique, inutile d’ajouter que son travail pro bono est indispensable pour des centaines de femmes.

Se considérant choyée dans la vie, le fait d’aider son prochain dans le souci de leur donner cette même chance est fondamental aux yeux de Dinah. Il est souvent question d’aider des femmes qui vivent des moments où elles sont les plus vulnérables, où elles sont souvent dépourvues financièrement, ou encore qui n’ont parfois nulle part où aller. Ayant écouté des centaines d’histoires émouvantes au fil des années, elle se dit particulièrement sensible à la détresse psychologique et la vulnérabilité de certaines femmes qui viennent consulter, souvent prises seules dans les rouages d’un système juridique complexe.

Toutefois, au-delà de son parcours professionnel et de son implication bénévole, la plus grande fierté de Dinah demeure sans contredit sa fille, qu’elle a adoptée en Chine alors qu’elle n’avait que quelques mois. Aujourd’hui âgée de 17 ans, Emanuelle a dû affronter de nombreuses épreuves difficiles au fil des années, répercussions de chocs post-traumatiques survenus durant sa tendre enfance. Grâce à son amour inconditionnel, sa patience et son écoute, Dinah lui a permis de surmonter ces étapes en lui faisant voir le monde sous un autre angle.

C’est avec grande fierté que Dinah témoigne des accomplissements actuels de sa fille, qui a récemment été admise dans un programme d’éducation à la petite enfance au CÉGEP, suivant d’ailleurs les traces de sa mère en effectuant du bénévolat au sein de plusieurs organismes, comme quoi le sens du partage et de la solidarité auront su rester dans la famille !

Comme l’a si bien dit notre avocate au grand coeur, nous faisons tous face à des problèmes, peu importe l’âge, le sexe et la religion; ce qui démontre bien qu’en plus d’être féministe, Dinah Oliel est fondamentalement humaniste. De la part de la communauté Y des femmes de Montréal et de tout ceux ayant la chance de vous côtoyer, merci infiniment pour votre dévouement et votre soutien inconditionnel !

No Comments

Post A Comment

Dinah Oliel

Inspiration magazine

Dinah Oliel

Someone who is completely devoted to her community. That’s how to describe Dinah Oliel. For more than 25 years, Ms. Oliel has donated her time to the Montreal Women’s Y Foundation and says that being a volunteer is a source of well-being. Ms. Oliel is an attorney with her own firm and spends half a day every week helping women at the YWCA’s Legal Information Clinic.

With great humility, she tells me that donating her time has always been part of her family values ever since she was a child. And being a volunteer with the same organization for more than two decades is an impressive feat! Women who require her legal services often need legal assistance on a variety of topics such as immigration, work, family, lodging, and more. And because legal fees can be very high, it goes without saying that Ms. Oliel’s pro bono work has been invaluable for hundreds of women.

Ms. Oliel considers herself to be blessed by good fortune and is committed to paying it forward. Especially to women who are going through hard times, who are experiencing financial hardships, or who don’t have anywhere to go. Having listened to hundreds of heartbreaking stories over the years, she is especially committed to helping women who are vulnerable or in psychological distress, women who are often alone in navigating a complex legal system.

However, beyond her professional achievements and work as a volunteer, Ms. Oliel’s greatest source of pride is her daughter whom she adopted in China as an infant. Today Emanuelle is 17 and has had to overcome her own issues, such as a post-traumatic syndrome stemming from events that occurred as a young child. Thanks to her unconditional love, patience, and ability to listen, Ms. Oliel helped her daughter overcome the challenges she faced and helped her see the world from another point of view.

It is with great pride that Ms. Oliel shares her daughter’s achievements. In fact, she was recently accepted into a CÉGEP program for Early Childhood Education and has also followed in her mother’s footsteps by volunteering with several organizations. Proof that an eagerness to share and a sense of solidarity are a family trait! In the words of our big-hearted attorney, each of us must overcome problems, no matter our age, gender, or religion. This goes to show that in addition to being a feminist, Ms. Oliel is a humanist at heart. On behalf of the Montreal Women’s Y Foundation community and everyone who has had the pleasure to meet you, thank you for your dedication and unconditional support!

Jérémie Beaulieu

Fonds du Canada pour les périodiques | Canada Periodical Fund
Ministère du Patrimoine canadien | Departement of Canadian Heritage

Gouvernement du Canada / Government of Canada

No Comments

Post A Comment